Outils

 Haut
 
Pour une théorie de l'information générale
III Applications

    Chapitre 7    
Epilogue
2008-04-24 / 2009-08-10


p.1« The old south Indian monkey trap »
p.2Il n’est pas facile de lâcher une vieille idée ; même lorsque celle-ci nous enferme dans une impasse certaine, nous nous y accrochons. Nous nous maintenons nous-mêmes enfermés dans cette impasse. Et plus nous nous y accrochons, plus nous nous enfermons. Ce syndrome a trouvé une excellente illustration dans la manière de chasser les singes chez les anciens Indiens. Il est raconté d’une succulente façon par Robert Pirsig dans son fameux livre Zen and the Art of the Motorcycle Maintenance. Je ne résiste pas au plaisir de le citer dans sa version originale :
p.3The trap consists of an hollowed-out coconut chained to a stake. The coconut has some rice inside which can be grabbed through a small hole. The hole is big enough so that the monkey’s hand go in, but too small for his fist with rice in it to come out. The monkey reaches in and is suddenly trapped — by nothing more than his own value rigidity. He can’t revalue the rice. He cannot see that freedom without rice is more valuable than capture with it.1
p.4La poursuite de l’information consiste aussi à lâcher quelque chose qui nous semble important et auquel on tient beaucoup…


1. Le piège consiste en une noix de coco évidée enchaînée à un poteau. La noix de coco a du riz à l’intérieur qui ne peut être saisi qu’à travers un petit trou. Le trou est assez gros pour que la main du singe y rentre, mais trop petit pour que son poing avec le riz en sorte. Le singe saisit le riz et se trouve soudainement attrapé par rien de plus que la rigidité de ses valeurs. Il ne peut réévaluer le riz. Il ne peut pas voir que la liberté sans le riz a plus de valeur que sa capture avec. (traduction de l’auteur). Pirsig, Zen and the Art of the Motorcycle Maintenance, 1974.
Discussion :  1  

Discussion :  1  
     
One minute, please...

Fermer